On annonce souvent qu’un album vient d’être certifié disque d’or ou de platine. Mais à quoi correspondent vraiment ces certifications ? Combien de ventes faut-il réaliser pour être disque d’or ?

Tout d’abord, c’est le SNEP (Syndicat National de l’Edition Phonographique) qui gère ces certifications. Il publie régulièrement les chiffres de ventes des artistes. Le SNEP a récemment rappelé les chiffres de ventes nécessaires pour être certifié.

chiffre-de-vente-disque-or-platine

En 2016, le SNEP a certifié 97 albums, répartis de la manière suivante.

Depuis peu, nous avons des certifications pour les singles. Pour certifier un single, il faut un nombre d’écoute nécessaire. Ces écoutes se basent sur le nombre de fois que les morceaux ont été joués sur les plateformes de streaming, ainsi que sur le nombre de téléchargement.

En 2016, le SNEP a certifié 145 singles, répartis de la manière suivante.