Connect with us

Punchline ?️

Les meilleures punchlines de Lomepal sur Mauvais Ordre

Les punchlines du nouvel album de Lomepal, Mauvais ordre

Pour célébrer la sortie de son nouvel album, voici les meilleures punchlines de Lomepal sur Mauvais Ordre.

Contrairement à Koba qui semble kiffer la vie d’artistes, d’autres comme Lomepal ont appris à leurs dépens que celle-ci pouvait arborer un côté sombre. Après les succès successifs et tonitruants de ses deux projets Flip et Jeannine : Amina, le rappeur parisien a en effet  connu un passage à vide qui s’est transformé en longue traversée du désert. Fort heureusement, il semble aujourd’hui libéré de la spirale infernale du burnout et nous fait le plaisir de revenir aux affaires. Ainsi donc, presque quatre ans après son dernier opus en hommage à sa grand-mère, Lomepal est de retour avec un nouvel album, Mauvais ordre.

Quel plaisir de retrouver notre rappeur / skater favori dans toutes son ambivalence, son egotrip, sa formule entre rap et chant, sa mélancolie et sa fragilité. 15 titres, 52 minutes et aucun featuring, voilà ce qu’il nous a préparé. Juste avant la sortie de l’album, on s’était chauffé avec un revival des meilleures punchs de sa carrière, sa dernière galette désormais dans les bacs et sur les plateformes de streaming, il est temps de faire le point sur les meilleures punchlines de Lomepal issu de Mauvais Ordre.

Les meilleures punchlines de Lomepal sur Mauvais Ordre

  • « On parle la même langue, mais on s’comprend jamais, s’rait p’t-être temps que j’admette que j’viens d’un autre monde » – « Mauvais ordre »
  • « Plus j’essaie d’être moi-même, plus le courant foire, j’ai peur de devenir l’image que j’renvoie » – « Mauvais ordre »
  • « Ne me demande pas d’être comme toi, je sais pas le faire » – « Mauvais ordre »
  • « Juste unе vie pour apprendre à vivre, comment tu veux faire ? » – « 50°« 
  • « Bien sûr qu’j’aime le goût du power, dis-moi qu’j’ai un mauvais fond, j’te répondrais : « Bah ouais » – « 50°« 
  • « J’suis à peu près sûr d’être à peu près quelqu’un de solide » – « A peu près »
  • « T’es l’amour de ma vie, mais c’est pas ma seule vie, je t’aime comme un espion » – « Hasarder »
  • « Y’a pas de problèmes, y’a qu’des solutions » – « Hasarder »
  • « Loin d’être en danger, le danger c’est moi, le temps m’a bien changé, la richesse moins » – « Hasarder »
  • « Infidèle à ma vie, j’veux en b*iser une autre » – « Etna »
  • « Trop d’questions, j’m’auto-interviewe, peu d’réponses, on s’en r’parle au prochain rendez-vous » – « Le miel et le vinaigre »
  • « Perdu, je sais plus si j’suis bloqué dans ma chambre ou bloqué dans ma tête » – « Malade moderne »
  • « Demander d’l’aide, j’aurais jamais idée, pas du genre à crier trois fois « Mayday », nope » – « Malade moderne »

  • « Le ciel est triste, que du gris dans la ville, envie d’prendre un acide et d’tout colorier » – « Tee »
  • « J’suis l’mauvais ordre en personne, j’me sens moi-même comme personne » – « Tee »
  • « Prends ce que tu veux chez moi, comme si j’avais quelque chose à perdre » – « Prends ce que tu veux chez moi »
  • « J’vide la bouteille au goulot, parait qu’la confiance, c’est de l’eau » – « Prends ce que tu veux chez moi »
  • « L’esprit résiste, mais le cœur a compris » – « Crystal »
  • « Comme tout l’monde, mon corps fait beaucoup d’caprices, mais moi, je cède à tout comme si c’était mon fils » – « Auburn »
  • « Ce nouvеau monde est trop dangerеux pour l’humain imparfait qu’j’suis » – « Auburn »
  • « Avant d’frapper, tu clignes des yeux, on dirait qu’tu préviens en morse » – « Auburn »
  • « Sur le plaisir, faut investir, y a trop peu de temps restant » – « Auburn »
  • « Ah, j’suis trop malheureux sans elle et je veux qu’il le ressente » – « Decrescendo »
  • « Et dans mes années mioches j’me disais : « tous des zéros je serai mieux », mais mauvaise pioche, en fait je suis juste un homme » – « Pour de faux »

Populaires