Connect with us

Punchline ?️

Les meilleures punchlines de Médine avant Médine France

Les punchlines et citations historiques de Médine

Avant la sortie de son nouvel album Médine France, retrouvez les punchlines et les plus belles citations de la carrière de Médine.

Médine, de son vrai nom Médine Zaouiche, est un rappeur français d’origine algérienne. Né en 1983, il est fondateur du label indépendant Din Records et membre historiques du collectif La Boussole ainsi que de La Ligue, groupe qu’il forme avec Kery James et Youssoupha. Et contrairement à ce que laisse entendre sa série de morceaux culte Grand Paris, l’artiste ne nous vient pas de la capitale, mais du Havre, cette ville portuaire bien connue de Normandie.

Incontestablement, Médine fait partie des têtes pensantes du rap français, mais surtout de ceux qui ont fait les beaux jours du rap dit « conscient » dans les années 2000. Au fil de sa discographie, il s’est en effet démarqué avec des textes forts et engagés. La clef de son art ? Le manifeste et le storytelling. Au travers des récits rapologiques truffés de références historiques, religieuses et mythologiques, il conte des histoires souvent tragiques, en mettant en scène ses contemporains, en pointant leurs contradictions ainsi que celles de sa religion, l’Islam.

Dans le circuit depuis 2004 et son album 11 Septembre, Récit du 11ème Jour, qui vient puiser son inspiration après le traumatisme des attentats du World Trade Center, Médine, c’est aussi des polémiques, la faute à des textes souvent provocants et qui lui ont valu d’être traîné dans la boue à plusieurs reprises, notamment par la classe politique et intellectuelle. Fort heureusement, il s’en est toujours tiré et les controverses ne l’ont jamais éloigné de ses objectifs : à savoir se battre pour la culture et l’éveil des consciences et lutter contre les dérives idéologiques. Nous sommes en 2022 et l’Arabian Panther s’apprête à revenir sur le devant de la scène avec un huitième album solo intitulé Médine France. Histoire de l’accueillir convenablement, on revoit les bases et on refait le tour des meilleures punchlines de Médine.

Les punchlines historiques de Médine

  • « Sais-tu vraiment ce qu’est le rap français ? Pas une machine à sous, mais une machine à penser » –  “Lecture aléatoire”
  • « Ce qui ne brise pas ton dos te rend plus fort, à plus forte raison si tu fournis l’effort » – « L’école de la vie »
  • « Deux hommes d’Afrique n’en valent qu’un de l’Occident » – « Guantanamo »
  • « Dans mon ghetto, on a peur de l’avion et les femmes impressionnent beaucoup plus que Cendrillon » – « Ni violeur, ni terroriste »
  • « Tu demandes l’arrêt, on négocie les virages » – « Ligne 11″
  • « Médine Records pas Made in Taïwan » – « Premier sang »
  • « Ce n’est pas un chat que j’ai dans la gorge, mais un tigre enragé » – « Médine »
  • « Vouloir comprendre les humains, c’est comme vouloir stopper les vagues avec sa main
  • « L’homme est capable du meilleur comme du pire, de sourire ou bien de faire souffrir » – « Enfant du destin (Petit cheval) »
  • « Tous les chemins mènent au savoir, mais aucun n’est indiqué » – « Besoin de résolution »
  • « Aussi vrai que le Paradis maman se trouve à tes pieds » – « Combat de Femme »
  • « N’écoute pas cette erreur petite sœur, tu vaux bien plus que beaucoup d’hommes à la force de ton cœur » – « Combat de Femme »
  • « Prendre du recul, ce n’est pas battre en retraite » – « Qui veut la paix »
  • « L’Islam : mon seul rempart dans cette vie, une religion de paix c’est de terreur qu’on la qualifie » – « Du Panjshir à Harlem »
  • « Nous on est moins Ben Becker, beaucoup plus Marc Landers » – « Victory »
  • « La double culture devient la double peine, enfermés à double tour, on fabrique une double haine » – « Poussière de guerre »

  • « J’déclare la guerre à une partie de moi-même, aussi vrai que l’on récolte les fruits de ce qu’on sème » – « Entre loups »
  • « Au service du bien j’essaye d’éduquer mon mal » – « Entre loups »
  • « Il suffit d’un rien pour que le monde replonge dans le noir » – « Jihad
  • « Missiles, roquettes, Al samoud et Tomahawk, des armes de destruction massive qui nous choquent uniquement quand elles appartiennent aux autres, après l’enquête en fin de compte ce sont les nôtres » – « Jihad »
  • « Parle-moi d’Al Quaïda comme si c’était ma famille, je te parlerais des tiens et de la Saint-Barthélemy » – « Double discours »
  • « Les juges décident de notre sort comme le pouce de César, avé, ceux qui sont morts te saluent » – « Anéanti »
  • « Medine Records pas Made in Taiwan, balance mes punchlines sur machine de guerre akaï » – « Self Defense »
  • « Baisser les bras ne se fera que sous la pierre tombale » – « Self Defense »
  • « Et je chante le cafard des fauves. Marginalisée, ma musique est le caviar du pauvre » – « Self Defense »
  • « Nos destins sont des longs-métrages sans remise de Césars et la justice a le pouce de Jules César » – « Peplum »
  • « Qui des Guignols ou du Sénat est la caricature ? » – « Peplum »
  • « C’est pour les femmes qui sont devenues des hommes. Pour avoir reçu autant de coups de batte qu’au Yankee Stadium » – « Peplum »
  • « Si j’étais un homme je serais un chien, car plus je connais les hommes et plus j’aime le genre canin » – « Portrait chinois »
  • « Si j’étais un King j’aurais lutté comme Martin, avec un peu moins d’esprit Coubertin » – « Portrait chinois »
  • « Je suis un religieux avec le sens de l’entertainment » – « Don’t Panik »

  • « Ce sont les femmes qui font de nous des hommes » – « A l’ombre du mâle »
  • « Ils peuvent nous prendre la victoire, mais jamais notre espoir » – « Pantherlude, ils peuvent… »
  • « Moi, plus j’connais les hommes, et plus j’aime les bulldogs » – « Panther Blues »
  • « On est capables du meilleur comme du pire, mais c’est dans le pire qu’on reste les meilleurs » – « Panther Blues »
  • « Pourquoi tu parles de ma barbe dans le fond de ta moustache ? » – « Code Barbe »
  • « On remplit nos piscines même si nos semblables ont soif » – « Camp Delta »
  • « Le R.A.P aurait bien besoin d’un checkpoint, car les M.C tiennent le micro comme un sex-toy » – « Besoin de révolution »
  • « Les médisants disaient que ça se terminerait dans deux ans, au final ça fait dix ans que ça doit faire deux ans » – « Arabospirituel »
  • « Mon pote, la rotation s’achète à coups de pub, mais le respect du public s’obtient à coups de plume » – « Arabospirituel »
  • « La musique arme les hommes non armés » – « Protest Song »
  • « Qu’ils ouvrent des écoles, ils fermeront des prisons » – « Oracle »
  • « T’es dans mon album depuis dix minutes, correction : j’suis dans ton cerveau depuis dix minutes » – « Oracle« 
  • « On n’a plus les yeux en face des trous, comme sous une cagoule du Ku Klux Klan qui masque le jour » – « Blokkk Identitaire »
  • « L‘amour des siens, c’est pas la haine des autres » – « Blokkk Identitaire »
  • « Bienvenue dans l’monde héroïque où ne plus vivre malheureux, c’est mourir dans un décès comique » – « Courage, fuyons »
  • « J’fais pas de paix sociale, j’fais la guerre au Diable » – « Le bruit qui pense »
  • « Tout ce qui part du cœur parle au cœur m’ont dit les braves » – « Le bruit qui pense »
  • « J’veux pas d’un carré musulman, j’veux qu’on me range au rayon des auteurs utiles aux êtres humains » – « Le bruit qui pense »
  • « Inutiles sont les rappeurs, comme les bras de Zidane » – « Cadavre exquis »
  • « Je ne dépasse que de peu au-dessus du niveau de l’eau, car mon âme est une épave qui lessive ses fautes » – « Iceberg »
  • « J’me détache pour mieux remonter le niveau d’l’homme » – « Iceberg »

  • « On rencontre son destin sur les chemins que l’on emprunte pour mieux l’éviter » – « Besoin d’Évolution (Rélovution) »
  • « Besoin de changer les belles paroles en de belles actions » – « Besoin d’Évolution (Rélovution) »
  • « Besoin d’enterrer la hache de guerre pour que la paix sorte de terre » – « Besoin d’Évolution (Rélovution) »
  • « Nous sommes des rélovutionnaires, un jour on lève le poing, un jour on forme un cœur avec les doigts » – « Besoin d’Évolution (Rélovution) »
  • « J’suis né le jour de la saint Modeste, ça fait pas d’moi un modèle » – « Biopic »
  • « Parfois la politique peut s’avérer très poétique alors comment ne pas trouver le rap si romantique ? » – « Biopic »
  • « Si l’amour rend aveugle, je crois que l’amitié ça crève les yeux » – « Biopic »
  • « Les hommes sont comme les pommes : quand on les entasse, ils pourrissent » – « Invincible (Remix) »
  • « Y’a pas de trône dans le rap, mais que des chaises musicales » – « Le prix de la vérité »
  • « Moi, même en temps de paix, j’ai le swag d’Assassin’s Creed » – « Sourcing »
  • « Aucune balle ne peut tuer l’honneur d’un homme. Aucun de vos chars ne peut détruire les royaumes » – « Table d’écoute »
  • « On n’écoute pas mes couplets : on les réécoute » – « Reboot »
  • « Y’a plus personne qui s’cultive, on cultive que nos personnes » – « Grand Médine »
  • « J’fais pas du rap pour qu’on l’écoute, mais pour qu’on l’réécoute » – « Grand Médine »

  • « Je porte la barbe j’suis de mauvais poil, porte le voile t’es dans de beaux draps » – « Don’t laïk » 
  • « Avis de tempête sur tous les terroristes de la pensée, le mensonge répété mille fois ne deviendra pas une vérité » – « Speaker corner »
  • « Ils veulent l’œuvre sans l’homme, l’être sans l’âme, l’enveloppe sans la lettre et l’étui sans l’arme » – « Ali X »
  • « Heureusement qu’j’ai connu la foi avant d’connaître les pratiquants, heureusement qu’j’ai connu l’Islam avant d’connaître les musulmans, heureusement qu’t’as trouvé la voie avant d’connaître le Vatican, heureusement qu’on a lu l’Coran avant d’connaître ces charlatans » – « #Faisgafatwa »
  • « Entre ceux qui font l’ESSEC et ceux qu’on prend à l’essai, entre ceux qu’essaient d’écrire et ceux qu’écrivent des essais » – « MC Soraal »
  • « Une punchline dans leur gueule, ils perdent leur centre de gravité, c’est plus facile de désintégrer les atomes que les préjugés » – « Boulehya »
  • « Gaza Soccer Beach, où les tirs se poursuivent même quand l’arbitre siffle » – « Gaza soccer beach « 
  • « J’démine, ils me prennent pour un poseur de bombes » – « Démineur »
  • « C’est jamais les premiers qui jouissent de leur terre ni le premier spermatozoïde qui féconde, dégage de ma ville comme de la Villardière, j’ai le regard noir d’un mégalodon » – « Le khan »
  • « Côté pas sympa parle à ma droite, ma conscience politique n’est pas bien à gauche, mais maladroite » – « Urbain 1er »
  • Donne un gun à un Homme et il braquera une banque, donne une banque à un Homme et il braquera le monde » – « Grand Paris »

  • « Y’a de l’eau sur la planète Mars, toujours pas en Afrique » – « Raison sociale »
  • « Ce qu’ils font d’une main, ils le défont de l’autre, ils combattent les extrêmes avec l’argent du Golfe » – « Allumettes »
  • « Employée d’un homme qui lui refuse le statut de Birmane et au visage moins souriant que les statues d’Bouddha » – « Enfant du destin »
  • « Je cause comme un bouquin, je suis pas écrivain, mais j’décris la vie urbaine en alexandrins » – « Prose élite »
  • « Je lève mes mots pas ma voix, c’est la pluie qui fait pousser la fleur pas le tonnerre » – « Alger roi »
  • « À l’hôpital, mes patientes s’appellent des victimes, chirurgien réparateur de leurs parties intimes, je soigne le sexe faible du mal fait par les mâles » – « L’homme qui répare nos femmes »
  • « Dans la forêt urbaine, t’es qu’un bonzaï » – « Papamobile »
  • « J’ai promis d’arrêter la provoc’, j’ai pas promis d’arrêter de mentir, j’ai lu qu’écrire causait la mort, alors j’ai donc décidé d’arrêter de lire » – « Rappeur 2 force »
  • « Devenus durs avec les faibles, faibles avec les puissants, net à chaque fois que ça pète, nos failles sont les épicentres » – « Porteur saint »
  • « La dernière question existentielle que le Rap m’a vraiment posée : « Pourquoi les boîtes de pizzas sont-elles carrées ? » » – « Global »
  • « Toutes mes cicatrices, c’est des grains d’beauté, tous leurs coups de couteau, c’est des points d’côté » – « Bangerang »
  • « J’suis plus le fils de mon contexte que le fils de mes deux parents » – « Nature morte »
  • « J’suis venu au monde en pleurant et tout l’monde souriait autour de moi, j’veux mourir en souriant, que tout l’monde pleure autour de moi » – « Venom »
  • « Les mères pleurent des rivières, sous leur fard à paupières, quand on s’fiche de la mort de leur fils comme celle de Farah Fawcett » – « PLMV »
  • « La vie, c’est comme le PQ : soit c’est plein d’merde, soit c’est tout rose » – « Normal zup »
  • « Écrire pour être payé en livres, Rimbaud y voit de l’ironie » – « Clash royal »
  • « Y a des murs entre les hommes, y a des hommes entre les murs » – « Madara »
  • « Mesdames et messieurs, bienvenue dans les métiers du spectacle, où les disques de rap ne servent qu’à caler les armoires bancales » – « Bataclan »

  • « Ma mère m’a élevé bien, j’ai pris rap en LV1, pour elle, avoir un vrai métier, c’est du ciment sur les mains » – « Fin alternative »
  • Si ces gars n’y sont pas, j’veux pas l’Paradis, même si paraît qu’l’Enfer, c’est les autres » – « Bromance »
  • « L’argent, c’est le nerf de la guerre, la culture, c’est le muscle de la paix » – « Papeti »
  • « Le meilleur moyen d’changer le cours de l’histoire, c’est d’en raconter, mais les plumes de mon style ne troublent les cauchemars d’aucun banquier » – « Storyteller »
  • « Un moment peut changer un jour, un jour peut changer une vie » – « Ignorez l’intro »
  • « J’étais déjà là sous Giscard (bang), je s’rai encore là sous Marine » – « FC Grand Médine »
  • « Donner des conseils aux autres sans les appliquer, c’est donc ça les Hommes ? » – « FC Grand Médine »
  • « Les p’tits 2000 m’appellent le philosophe des chichas » – « Grand dla Tess »
  • « Petite, montrer ses seins, ça veut pas dire ouvrir son cœur » – « God Complex »
  • « Chercher un sens à sa vie dans ce gros prank, c’est chercher des mots croisés dans l’journal d’Anne Frank » – « God Complex »
  • « J’préfère regretter mes discours plutôt que de regretter mes silences » – « Voltaire »
  • « Au lieu d’compter les noirs dans ton festival, j’veux qu’on nomme une rue « Aya Nakamura » – « Voltaire »

  • « La banlieue influence Paname, c’est nous l’Grand Paris, la banlieue influence le monde » – « Grand Paris 2″
  • « Mes 15 ans de combat valent mieux que leurs disques de platine » – « HLM Grand Médine »
  • « Je veux pas savoir plus qu’eux, moi, je veux savoir mieux qu’eux » – « HLM Grand Médine »
  • « Et j’te dirais qu’j’suis nul en maths, mais j’sais combien tu comptes pour moi » – « A l’essentiel »
  • « J’veux qu’on m’traduise dans toutes les langues, j’veux pas qu’on m’traduise en justice » – « Quartier VIP
  • « Lâchez la grappe aux filles voilées, j’parle pas du hijab de la Joconde » – « Reste »
  • « Dans ma tête résonne cette phrase de Ray Charles : « Pire que de n’pas voir, j’aurais pu être noir » – « Ray »
  • « L’argent, ça fait pas le bonheur, j’en veux pour voir si on n’m’a pas mytho » – « Ray »
  • « Tout l’monde cherche à plaire à tout l’monde, tout l’monde est le doublon d’un doublon » – « L’imposteur »
  • « Il paraît qu’l’amour, ça dure que trois ans, qu’après ça, ça n’est que de l’attachement : Celui qu’a dit ça n’est qu’un vieux con, ou il doit bosser pour un site de rencontres » – « Tue-l’amour »
  • « J’ai l’âge où l’on a plus de souvenirs que de projets, mais le vintage n’a jamais été aussi moderne » – « Tête à coeur »
  • « Demandez-moi c’est quoi l’amour, comparé à l’amitié, j’dirais qu’le deuxième ça sert, mais que le premier ça coûte cher » – « FAQ »
  • « Demandez-moi c’est quoi la France, j’dirais qu’c’est un paradis peuplé de gens qui se pensent dans l’enfer de leurs villes » – « FAQ »
  • « Le rap, c’est la péquenaud parade, les rappeurs croient qu’la Terre est plate » – « Le jour où j’ai arrêté le rap »
  • « Mais est-c’que le disque qui marche, c’est le meilleur disque ? Les prostituées les plus demandées, c’est pas toujours les plus belles filles » – « Le jour où j’ai arrêté le rap »
  • « J’veux plus mourir pour mes idées, aujourd’hui, j’veux en vivre, car mourir pour ses idées, ça veut pas dire qu’elles sont toutes bonnes«  – « Le jour où j’ai arrêté le rap »
  • « J’veux pas parler du changement, poto, moi, j’veux l’incarner«  – « Le jour où j’ai arrêté le rap »
  • « Si j’vois l’rap comme au premier day, c’est qu’j’suis atteint d’Alzheimer«  – « Le jour où j’ai arrêté le rap »

g

Populaires