Connect with us

Swipe

Les meilleurs rappeurs espagnols à découvrir

Quand on pense aux rappeurs étrangers, il est courant de penser en premier aux artistes américains qui occupent le devant de la scène depuis les premiers succès du rap. Cependant, bien qu’ils soient généralement les plus riches et les plus célèbres de l’industrie du rap, les rappeurs d’Outre-Atlantique ne sont pas les seuls à valoir le coup.

Nos voisins espagnols ont, eux aussi, une scène rap particulièrement intéressante. De la Catalogne à l’Andalousie en passant par la capitale Madrid, les rappeurs espagnols, appuyés par un passé riche et une créativité hors norme, rivaliser de talent et nous font vivre de fantastiques expériences musicales !

rap-espagnol-1

La scène madrilène, là où tout a commencé

L’histoire du rap espagnol a commencé à Madrid. C’est en effet dans la capitale que le hip-hop a commencé émerger dès la fin des années 80 grâce à l’influence de la base américaine de Torrejon et à l’énergie des premiers groupes de rap locaux comme Masters TDL, K1000et DJ Jonco.

En 1989, une première compilation sort, Hip Hop Madrid, suivie peu après d’une autre intitulée Rapin’ Madrid. Rassemblant les rappeurs les plus importants de la scène madrilène, ces deux albums ont connu un succès commercial limité mais on permit de faire connaître le rap au public espagnol.

C’est également à Madrid que El Club de los Poetas Violentos a enregistré Madrid Zona Bruta en 1994. Ce disque est réputé pour être le tout premier LP de rap enregistré en Espagne, et l’écouter est un moyen fantastique de mieux comprendre le rap espagnol actuel tout en s’offrant une belle tranche de nostalgie grâce à ce son pur et sans fioritures comme on en produisait dans les années 1990.

Le rap catalan, une créativité sans précédent

La Catalogne est la maison de nombreuses personnalités à succès tels le footballeur Gérard Piqué et sa compagne, la célèbre chanteuse colombienne Shakira, mais aussi l´inoubliable interprête d’Aragorn dans la trilogie du Seigneur des Anneaux Viggo Mortensen, ou encore le champion de poker Ramon Colillas, qui est récemment sorti victorieux du PSPC PokerStars et est d’ores-et-déjà considéré comme le nouveau Chris Moneymaker.

Mais cette région est réputée aussi pour sa créativité, qui a inspiré de nombreux artistes et sportifs au fil du temps. Et elle est bien évidemment également le territoire de rappeurs de premier plan. Un des plus grands groupes de rap espagnol des années 1990 y a en effet fait ses premières armes. Hecho Es Simple, le premier album de 7 Notas 7 Colores, a tout simplement marqué l’histoire du rap espagnol en 1997 en créant un style bien à lieu, reflet du mode de vie des banlieues de la capitale catalane Barcelone.

Issu de ce groupe, le rappeur et producteur Mucho Muchacho se lance dans une carrière solo en 2993 et fonde son label. Plus contemporains, des rappeurs catalans comme Pablo Hasél ou ZPU révolutionnent eux aussi le rap en solo, en sachant se recréer tout en gardant cette énergie et cette touche typique du rap catalan.

rap-espagnol-2

Quand le rap rencontre les rythmes d’Andalousie

Grand rappeur des année 2000, l’andalou Haze mélange influence hip hop avec du flamenco et du reggaeton. Passionné de rap, il distribue sa maquette partout dans Séville jusqu’à être enfin signé par Universal Music. Un pari gagnant pour le label : le rappeur obtiendra le prix du meilleur album de hip hop en 2004.

Originaire lui aussi d’Andalousie, Tote King s’est imposé comme une véritable légende vivante du rap espagnol. De ses débuts auprès La Alta Escuela jusqu’à ses succès en solo, le rappeur s’est distingué par un sens de l’humour inévitable et par les influences métal et rock que l’on retrouve dans sa musique.

Également originaire de Séville, Mala Rodriguèsa connu un succès qui a dépassé le sud de l’Espagne. Très populaire aussi bien en Espagne qu’en Amérique latine, ses paroles et son rythme si particulier ont inspiré beaucoup de rappeuses (et de rappeurs) au cours de ses 15 ans de carrière.

Catalan, madrilène ou andalou, pionner des années 1990 ou enfant du rap du 21èmesiècle, il y en a pour tous les goût. Créative et singulière, la scène du rap espagnol ne vous laissera pas indifférent. Alors, quel est votre artiste de rap espagnol préféré ?

Suite

Populaires