Connect with us

Punchline 🎙️

Les meilleures punchlines du classique Chronic 2001 de Dr. Dre

dre

A l’occasion du 22 eme anniversaire de l’éternel et immortel classique de Dr. Dre, Chronic 2001, on l’a réécouté pour en lister les meilleures punchlines.

Dr. Dre est l’un des plus grands patrons de l’histoire du hip-hop. Non seulement parce qu’il a signé et lancé la carrière de 2Pac, Eminem, Snoop Dogg, Kendrick Lamar et d’autres parmi les plus grosses stars du rap, mais aussi parce qu’il est l’origine de l’un si ce n’est le plus grand album rap de tous les temps. Je parle bien sûr du bijou de la west coast, du monument du gangsta rap, de l’immortel classique, Chronic 2001, ou 2001.

Preuve que le Doc était déjà dans le futur à l’époque de sa conception, le disque est sorti deux ans plus tôt en 1999 et fête aujourd’hui ses 22 ans d’existence. Il n’a pourtant pas prix une ride tant les fans de rap continuent encore de s’ambiancer au son de ses nombreux classiques, « The Next Episode », « Still Dre », « Forgot About Dre » et « What’s The Difference » entre autres.

On va pas se mentir, écouter cet album, c’est toujours un kiffe. Du bon vieux gangsta rap comme on n’en fait plus. Evidemment, les productions west coast brillantes et indémodables que nous a concocté le Doc sur cet opus ont grandement participé à l’explosion de son aura. On se souvient également de la tournée légendaire qui avait suivi la sortie de ce disque, le Up In Smoke Tour. Encore aujourd’hui, qui n’a pas les yeux qui pétillent devant ce live d’anthologie ?

Gangsta rap oblige, les textes de cet album parlent surtout de sexe, de weed, d’armes et de règlement de comptes entre gangs rivaux. Des textes qui pour la plupart ne passeraient plus aujourd’hui, même dans un morceau de rap. Il n’empêche qu’il y a plus de vingt ans, c’était dans l’ère du temps et même complètement fascinant. En souvenir d’une époque révolue, roule un zbar, fais tourner à ton voisin, charge le glock et replonge toi avec nous dans les meilleures punchlines de Dr. Dre et ses potes sur Chronic 2001.

Les meilleures punchlines de l’album Chronic 2001 de Dr. Dre

  • Dr. Dre : « Les choses ont changées pour les gangsters, les temps changent et les jeunes vieillissent » – « The Watcher« 
  • Dr. Dre : « Les meilleurs amis et l’argent : J’ai perdu les 2 et rendu visite à des potes à l’hôpital » – « The Watcher« 
  • Dr. Dre : « C’est la même merde partout dans le monde donc je m’assois et regarde le show » – « The Watcher« 
  • Dr. Dre : « Les jaloux visent et veulent mettre à terre ceux qu’ils ne peuvent pas être, mais ils ne peuvent pas toucher ceux qu’ils ne voient pas, je suis invisible et hors de leur portée » – « The Watcher« 
  • Dr. Dre : « J’ai beaucoup plus à perdre que toi, n’oublie pas ça si tu veux venir prendre ma place » – « The Watcher« 
  • Dr. Dre : « C’est fou comme le temps passe vite, je m’amuse juste à le regarder passer » – « The Watcher« 
  • Dr. Dre : « Dis à tes copines où sont nos bites et elles vont arrêter de chercher l’âme sœur » – « Fuck You »
  • Devin The Dude : « Tu as beau me tailler une pipe, laisse tomber le petit déjeuner au lit » – « Fuck You »
  • Devin The Dude : « Tu essayes de le cacher à ton mari mais je sais qu’il sait que ta chatte a été tamponnée » – « Fuck You »
  • Snoop Dogg : « Je l’ai sautée sur le plancher, pour ne pas défaire mon lit » – « Fuck You »

  • Dr. Dre – « Toujours à prendre mon temps pour perfectionner le beat et j’aime toujours autant la rue » – « Still DRE »
  • Dr. Dre : « J’ai gardé mes oreilles dans la rue, j’ai signé Eminem, il est triple platine et se fait 50 000$ par semaine » – « Still DRE »
  • Dr. Dre : « Je traite mon rap comme la weed de Californie, je le fume jusqu’à m’endormir » » – « Still DRE »
  •  Dr. Dre : « Voilà encore un gros son, un autre classique à kiffer. Que vous soyez au coin de la rue avec votre meuf ou bien tranquille chez vous, mettez ce morceau » – « Still DRE »
  • Dr. Dre : « Je suis plus classe que la plupart d’entre eux, j’ai côtoyé les meilleurs, j’en ai épargné certains et j’ai tué tout le reste » – « Big Ego’s »
  • Dr. Dre : « Ce n’est pas que je suis trop grand pour écouter ces rumeurs, c’est juste que je suis vraiment trop grand pour y prêter attention » – « What’s The Difference »
  • Dr. Dre : « Quelle est la différence entre toi et moi ? Tu parles beaucoup mais tu ne fais rien » – « What’s The Difference »
  • Xzibit : « Je resterai original jusqu’à la mort donc je te conseille de retenir ta respiration jusqu’à en crever » – « What’s The Difference »
  • Eminem : Alors quelle est la différence entre nous ? Moi j’ai un pénis » – « What’s The Difference »

  • Nate Dogg : « Je me suis dis qu’on aurait pu avoir une chance, chérie, mais maintenant que je suis sobre tu n’es plus aussi jolie » – « Xplosive »
  • Dr. Dre : « La concurrence ne peux pas lutter, on fait des classiques de Cali certifiés platine » – « Light Speed« 
  • Dr. Dre : « Qui a dit que Dre n’était pas un ghetto ? Mes balles de AK sifflent comme une bouilloire. J’en tire trois, dis-moi si tu vois des diables » – « Light Speed« 
  • Dr. Dre : « Vous devriez vous mettre à genoux, qui vous a appris à fumer de l’herbe ? Qui vous a fait découvrir la old school ? Eazy-E, Ice Cube, DOC et Snoop Dogg et ce groupe qui disait « Fuck the police » – « Forgot About Dre »
  • Dr. Dre : « Allez tous vous faire foutre, si vous ne m’aimez pas, sucez-moi » – « Forgot About Dre »
  • Eminem : De nos jours tout le monde veut l’ouvrir comme s’ils voulaient parler mais rien ne sort quand ils bougent les lèvres à part des conneries et ils font comme s’ils avaient oublié Dre » – « Forgot About Dre »
  • Eminem : « Je suis toujours assez taré pour t’étrangler avec un chewimg gum » – « Forgot About Dre »
  • Eminem : « Slim Shady est plus chaud que deux bébés jumeaux dans une Mercedes Benz où il fait 80 degrés » – « Forgot About Dre »
  • Dr. Dre : « C’est la jungle ici, vous savez que j’ai toujours un flingue sur moi pendant que vous jouez avec vos poupées » – « Forgot About Dre »

  • Nate Dogg : « Pour les négros qui s’y croient trop, prenez un siège. J’espère que vous êtes prêt pour le prochain épisode » – « The Next Episode »
  • Nate Dogg : « Smoke Weed Everyday ! » » – « The Next Episode » (la classique évidemment)
  • Dr. Dre : « J’ai allongé cette s**ope, je lui ai mise dans la bouche et l’ai sorti, elle s’est écroulée sur une serviette et s’est évanouie » – « Let’s Get High »
  • Snoop Dogg : « Si tu agis comme une pute, tu va te faire gifler comme une pute » – « Bitch Niggaz »
  • Mrs Roq : « Qui aurait pensé qu’une salope sexy pouvait être un tireur d’élite meurtrier ? » – « Murder Ink« 
  • Hittman : « Donne-moi ce putain de micro, c’est une prise d’otage de la côte ouest » – « Some LA Nig**az »
  • Xzibit : « Je suis mauvais pour ta santé comme mettre un pistolet sur ton visage et te faire exploser » – « Some LA Nig**az »
  • Defari : « Les rageux étudient notre style, mais ne trouvent pas d’ouvertures » – « Some LA Nig**az »
  • Kurupt : « Une chienne est une chienne, mais un Dogg, c’est le meilleur ami de l’homme » – « Houswife« 
  • Kurupt : « Les salopes qui de la bite comme des œufs et du steak, ce n’est pas nouveau, je pensais que tu savais » – « Houswife« 
  • Hittman : « Je joue le rôle principal, je ne suis pas un figurant en arrière-plan, il est temps de mettre Bronson sur la carte maintenant » – Ackrite »

  • Dr. Dre : « Les gens ont des AK et sont bien plus fous que je l’étais à l’époque avec N.W.A » – « Bang Bang« 
  • Knoc’turnal : « Ces gars rendent nos frères pires que le Ku Klux Klan » – « Bang Bang« 
  • Dr. Dre : « Un message pour Dieu : Pourquoi lui avoir donné la vie si c’est pour la lui reprendre si tôt ? – « The Message »
  • Dr. Dre : « Je pensais qu’on était fait l’un pour l’autre, tu n’aurais pas dû nous réunir si c’était pour nous séparer » – « The Message »
  • Dr. Dre : « Je ne sais pas ce qui fait le plus mal : le voir nous quitter ou se dire qu’il n’est plus là » – « The Message »
  • Dr. Dre : « Tu étais un soldat, tu as sûrement apporté de la chaleur au paradis »- « The Message »
  • Dr. Dre : « Je ne peux pas croire que les gangsters ne pleurent pas, si c’est vrai alors c’est que je n’en suis pas un » – « The Message »

Populaires