Connect with us

Rapwear

Kanye West : retour sur le style universitaire du Dropout Bear

Les différents styles du Dropout Bear de Kanye West

Durant sa période musicale universitaire, Kanye West était en phase avec sa mascotte bien connue, le Dropout Bear. Retour sur ses plus belles sapes de l’époque.

S’il y a bien une image de marque rattachée au personnage de Kanye West, c’est bien le Dropout Bear. Mais si, vous savez, c’est ce petit ours tout mignon qui figure sur les pochettes de ses trois premiers albums studio. Ce petit personnage ursidé créé par Sam Hansen apparaît pour la première fois sur la cover de The College Dropout (2004), sur Late Registration ensuite (2005) et enfin sur l’ultime album de la trilogie universitaire du rappeur, Graduation (2005). Et puisque ce classique du rap US fête aujourd’hui ses quinze ans dans les bacs, on a décidé de rendre hommage à cette mascotte iconique, ultra-stylée et toujours bien sapée qu’est le Dropout Bear.

Pour la petite histoire, cet ourson en peluche symbolise la personnalité dissidente de Kanye West. Pour comprendre ce que tout ça signifie, il est nécessaire de faire un petit flashback. Au début de sa carrière, (vous le savez si vous avez vu le documentaire Jeen-Yuhs sur Netflix), le rappeur de Chicago était loin de faire l’unanimité. Considéré comme un excellent producteur, il avait du mal à se faire accepter en tant que rappeur. Cela pour la simple et  bonne raison que ses récits rapologiques et ses productions étaient à des années-lumières des tendances du gangsta rap testostéroné de l’époque.

Le Dropout Bear de Kanye West : une mascotte toujours bien sappée

Et bien c’était la même chose au niveau vestimentaire : à l’époque, Kanye West ne s’habillait comme personne. Son truc à lui, c’était les pull Ralph Lauren à l’ancienne. En bon visionnaire qu’il était, il les portait bien avant que la marque ne s’impose dans la culture hip-hop. « Ralph Lauren was boring before I wore him« (Ralph Lauren était ennuyeux avant que je ne le porte), rappe-t-il dans son couplet de 2009 sur le morceau « Brand New » de Rhymefest.

C’est un fait, artistiquement, Kanye West a toujours été en avance sur son temps. C’est pour ça que malgré ses détracteurs, il est resté fidèle à sa vision artistique. Il a volontairement abandonné l’école pour se consacrer à temps plein concrétiser ses rêves de gloire. Le pari était risqué, mais Ye n’a jamais douté et a laissé faire la magie. Cela jusqu’à devenir une superstar et atteindre les sommets du rap mondial. Un état d’esprit habillement illustré par le fameux Dropout Bear mis en scène sur les pochettes de ses trois premiers albums.

Sur The College Dropout, on voit l’ours posé d’un air désabusé sur un banc de touche. La signification est facile à trouver. A cette époque, il compare les bancs de l’école traditionnelle à l’industrie musicale. Or, comme il n’est pas reconnu à sa juste valeur par ses pairs, il préfère faire bande à part et rester sur le banc de touche. Lui ce qu’il veut, c’est faire ses propres choix, et non être guidé par ce que lui dicte la société. Voilà pourquoi à cette époque, l’artiste et son alter ego ursidé restaient sapés en Ralph Lauren quoi qu’il en coûte.

Kanye West et sa mascotte le dropout bear ont du style

Sur le deuxième album Late Registration, Kanye décide de donner une seconde chance à l’industrie musicale. Voilà pourquoi la pochette de l’album l’emmène devant les portes de l’Université de Princeton, l’une des plus prestigieuses écoles des Etats-Unis. Voilà pourquoi il est habillé en jean, cravate rayée, veste universitaire Ivy League et sac à dos Vuitton. C’est la tenue scolaire par excellence pour rentrer dans le moule de ses grandes écoles. Au final, lorsqu’il parcourt les amphithéâtres vides de l’établissement et va se perdre dans sa bibliothèque en quête de connaissance, il repart la mine déconfite, définitivement persuadé que le systême scolaire traditionnel ne lui permettra jamais de toucher le ciel.

Pochette de l'album Late Registration de Kanye West

Les choses vont définitivement changer dans Graduation, l’ultime album de sa trilogie scolaire. En suivant la voie qu’il s’est lui-même tracé, Kanye West a atteint l’apogée de sa carrière. Grâce à sa musique, son ours en peluche personnifié est désormais diplômé d’un bachelor en musique hip-hop de l’école fictive et céleste Universe City. Comprenez par là que s’il a reussi là où les autres ont échoué, c’est parce qu’il est resté fidèle à sa vision créatrice de départ. Son diplôme en poche après un parcours semée d’embûches, l’ourson est finalement projeté dans l’atmosphère vers un avenir radieux. Comme pour montrer au reste du game qu’au-dessus de lui, il n’existe que le soleil.

Définitivement mégalo, l’ourson affiche sa réussite avec un style bien plus éclatant et luxueux qu’à l’accoutumé. Fini le style de lycéen coincé, bonjour les bling-blings, le teddy, jean, les sneakers de marque, les lunettes shuter-shade, les vestes brillantes et le crucifix en or. C’est terminé, Kanye West ne sera plus jamais le même.

Son diplôme en poche, le Dropout Bear a définitivement disparu des projets de Kanye West. Comme si ce chapitre de sa vie était définitivement clos et qu’il n’avait plus rien à prouver. La bête à poil est brièvement réapparue en 2020 dans l’imagerie de Kids See Ghosts, son projet commun avec Kid Cudi, mais depuis, plus rien.

Malgré tout, nombreux sont les fans à avoir fait perdurer l’héritage du Dropout Bear en le mettant en scène dans les différents styles arborés par le rappeur au fil de sa carrière. De votre côté, vous préférez lequel : l’ours de The College Dropout, Late Registration, Graduation, 808 & Heartbreak, My Beautiful Dark Twisted Fantasy, Yeezus, The Life of Pablo, Ye, Jesus is King ou Donda ?

Les différents styles du Dropout Bear de Kanye West

Populaires