Connect with us

Dico Rap 📚

TP : quand ça charbonne dur dans la street

Avec notre glossaire de la street, on t’explique en détails les mots et les expressions les plus utilisées par tes rappeurs préférés. On dit merci qui ? Merci Rap City ! Cette fois-ci, « TP ».

A l’école, quand on dit TP, on pense immédiatement aux travaux pratiques, des moments barbants en ultra-kiffant selon la matière. Sauf que dans le contexte qui nous intéresse, tu l’as deviné, on parle de TP dans la rue. T’as déjà compris, le TP, c’est le temps plein dans le business pas très légal de la bicrave.

Le temps plein dans la rue, c’est 12h, généralement midi-minuit d’ailleurs. Une demi-journée entière de taf pour les dealers, ce n’est évidemment pas de tout repos. Entre gérer les stocks, guetter, faire les comptes, défiler devant les acheteurs et amasser la moula, c’est sacrément éprouvant de faire TP. Je dis ça, mais personnellement, j’ai jamais bossé dans le biz de la bibi donc en vrai, j’en sais rien.

Comme toi, j’ai appris les dessous du boulot de bicraveur dans les textes et les clips de certains rappeurs français. Même si dans le lot de tous ceux qui en parlent, je suis sûr que certains n’ont jamais dealé de leur vie et se contentent juste de s’inventer une vie. On dira pas les noms, mais t’as vu comme ça clashe sec chez Rap City ? 

Ah et TP, c’est aussi la téléportation dans le jargon du gaming, mais bon j’avoue, ici on s’en fout.

TP dans le rap et en punchlines

Soso Maness – “TP” : “Tous les jours j’fais TP, tous les jours j’fais TP (posé, money, money, bang, bang)”

LIM – “ça fait TP” : “Tout les jours ça fait des TP, les petits frères sont encore tombés »

YL – “Enfant d’Africain” : “J’fais TB, j’fais TP aujourd’hui j’veux pas de guetteurs seuls, je prends tous les postes”

Djadja & Dinaz – “BB” : “Et faut pas t’inquiéter, si y a plus, j’fais TP. T’sais qu’j’suis grave équipé, maintenant, j’m’en vais clipper”

Populaires